Road trip en van aménagé dans les Vosges
France

Road trip en hiver dans les Vosges

Road trip en Van dans les Vosges

Découvres le meilleur d’un road trip en van et en plein hiver dans le Massif des Vosges ! Itinéraire, choses à faire et à voir, mes spots de Bivouac et le budget du road trip, toutes les infos utiles pour t’inspirer et préparer ton road trip dans les Vosges !

Sommaire

Période et durée du road trip en van dans les Vosges

J’ai voyagé en Van aménagé dans le massif des Vosges en Février 2021. Drôle de contexte pour un road trip. Nous étions entre deux confinements, avec un couvre-feu à 18h. Disons que c’est pas vraiment la période la plus fun pour voyager. Néanmoins, ça nous a fait un bien fou de partir à l’aventure pendant cette période ! De plus, nous avions la plus part des spots pour nous tous seuls car très peu de touristes ont fait le déplacement à cause des remontées mécaniques fermées à ce moment là.

A propos du confinement à 18h, on s’était renseignés avant de partir et légalement, il est possible de voyager en van en période de covid, tant que le van est à l’arrêt à l’heure prévue du couvre-feu. (sauf confinement total bien sur !)

A cette période de l’année, c’était 18h et comme ça coïncide avec la tombée de la nuit, finalement c’était un peu comme si de rien était pour nous !

Météo

Début Février la neige était encore très présente ! Rendez-vous dans mes story instagram à la une où tu pourras me voir m’enfoncer dans la neige jusqu’à la taille ! (@Curlwildfree)

Globalement, le temps a occillé entre pluie et nuages. Pas super chanceux sur la météo mais on a quand même réussi à bien kiffer, comme quoi finalement la météo, c’est surfait !

Roadtrip dans les Vosges en hiver - Curlwildfree (3)

Après avoir gouté à l’aventure du road trip en Islande, le voyage en van est devenu un peu une évidence pour moi. Aucun autre mode de voyage n’apporte autant de liberté et de possibilités !

C’est d’autant plus vrai depuis la crise sanitaire où la plus part des hôtels et auberges sont fermées. Voyager en van c’est avoir à la fois son moyen de locomotion et sa maison en un seul véhicule, parfait pour combiner l’aventure avec la distanciation sociale.

Pour cette aventure Vosgienne, j’ai choisi un van California T6 chez  VAN-IT ! Le van parfaitement taillé pour l’aventure de part sa taille, suffisamment petit pour passer partout et rester discret, que par ses équipements : 4 places, toit relevable avec un lit, Kitchenette complète, réservoir d’eau pour l’autonomie, chauffage, équipements de camping (table et chaises) etc, tout le confort nécessaire !

Ce California s’est révélé être un super compagnon de voyage : passe-partout et super autonome. On avait peur que ce soit compliqué en montagne avec le froid, la neige etc mais Van-It nous a équipé de pneu neige avant le départ et avec le chauffage, c’était nickel !

Rendez-vous sur le site de Van-It pour voir les modèles de vans disponibles et les tarifs. 

Van-it - voyager en van dans les Vosges-23-min
Van-It - Voyager en Van dans les Vosges - Vue du van avec Lune - Curlwildfree grande hauteur

Itinéraire d'un Road Trip en Van dans les Vosges

Etant donné que nous partions de la région Parisienne, le plus simple était de démarrer par les Vosges du Nord, puis de descendre progressivement jusqu’aux Vosges du Sud au gré des spots et des bivouacs.

Voici sur la carte une idée de notre itinéraire de road trip dans les vosges.

Les choses à voir, à faire lors d'un road trip dans le massif des Vosges en hiver

Impossible de rédiger une liste complète de toutes les belles choses à faire ou à voir dans le massif des Vosges tant il y a de trésors à découvrir ! En revanche, voici ma liste qui prend en compte plusieurs éléments : En Février 2021, le couvre-feu à 18h était de rigueur, les restaurants, auberges etc étaient fermés, les remontées mécaniques des pistes de ski également. La semaine précédent ma venue, il a beaucoup neigé, ce qui pouvait rendre inaccessible certains endroits, et pendant mon séjour il a beaucoup plus, ce qui limite également les possibilités ^^. A noter aussi que je voyage avec mes chiens, que je ne peux pas forcément emmener partout ! Bref, ayant en tête toutes ces contraintes, voici mes spots favoris à visiter lors d’un road trip dans les Vosges !

Visiter Strasbourg et Colmar

Techniquement, Strasbourg et Colmar ne sont pas exactement dans les Vosges, mais comment résister à faire un stop dans ces villes au charme fou ?! 

L’architechture pittoresque et les couleurs des maisons sont irrésistibles ! De plus, c’était vide de touriste à cette période, donc idéal pour visiter tranquillement. Mon Conseil : faire un stop dans la boulangerie la plus proche pour déguster un bon bretzel en marchant ! Bon appétit 🙂

Par extension, en période de Noël, de nombreuses villes (dont strasbourg et Colmar, mais pas que) de la région organisent de magnifiques marchés de Noël. Ambience vin et chocolat chaud accompagnée de chants et illuminations de Noël, évasion garantie !

Les Cascades

Qui dit montagne, dit sources, dit Cascades ! Je suis une fan inconditionnelle de cascades ! Littéralement. C’est pour moi l’expression parfaite de la nature : forte, indépendante et indomptable ! L’eau trouve toujours un chemin et s’engouffre dans des endroits et sous des formes inattendues parfois, mais toujours magnifique. Lors de mon séjour, j’ai découvert la grande Cascade du Tendon et la Cascade du Nideck.

La grande Cascade de Tendon est la plus facile d’accès. Une route goudronnée et un parking sont aménagés pour en faciliter l’accès. Et la cascade se trouve à 10 mètre du parking, on la voit déjà en se garant ! Cependant, attention à l’affluence, le parking est vraiment petit, une vingtaine de place maximum donc il est rapidement plein. Je pense qu’en haute saison, c’est compliqué de rejoindre cette cascade. Il faudra probablement se garer plus loin et marcher le long de la route, dont la pente est assez raide ! La Grande Cascade de Tendon est aussi le point de départ de plusieurs randonnées sympa qui valent le coup par beau temps.

La Cascade du Nideck demandera un peu plus d’effort, quelque soit la saison. Il est possible de s’y rendre par plusieurs chemins de randonnée, tous de niveau plutôt facile. Il faut en moyenne 30 à 40 minutes pour rejoindre la cascade du Nideck depuis les différents parking. Une fois arrivé, deux possibilités : Un promontoire a été aménagé en haut de la cascade, qui permet d’avoir un joli point de vue sur la chute. A réserver de préférence pour les beaux jours car si la météo n’est pas clémente, alors tu n’auras droit qu’à un point de vue sur la brume. L’autre option est un escalier aménagé pour descendre au pied de la cascade, qui continue ensuite sur un sentier de marche. Cet escalier est bien raide mais permet d’admirer la cascade dans son ensemble et ça vaut vraiment le coup !

Grande Cascade de Tendon -Road trip dans les Vosges en hiver - Curlwildfree (15)
Grande Cascade de Tendon
Cascade du Nideck - Roadtrip dans les Vosges en hiver - Curlwildfree (7)
Cascade du Nideck
Cascade du tendon - Road trip en van aménagé dans les Vosges
Grande Cascade de Tendon
Cascade du Nideck - Roadtrip dans les Vosges en hiver - Curlwildfree (7)
Cascade du Nideck

Les Lacs de Montagne dans les Vosges

Il y a de nombreux lacs de montagne à explorer dans le massif des Vosges ! De toutes les tailles et de toutes les couleurs, ils changent aux gré des saisons. Ce qui donne envie de les revisiter encore et encore ! La plus part d’entre eux font l’objet de randonnées. Certaines passent de lacs en lacs, d’autres en font simplement le tour, de la plus simple à la plus difficile, il y en a pour tous les goûts. 

Pro tips : J’utilise l’application alltrails pour visualiser les randonnées avant de me lancer. 

Durant mon road trip, j’ai visité les lacs suivants :

  • Lac Blanc
  • Lac Noir
  • Lac Vert (aussi appelé lac du Tanet)
  • Lac de Retournemer
  • Lac de Longemer
  • Lac de Blanchemer
  • Lac des Corbeaux
Lac des corbeaux - Road trip dans les Vosges en hiver - Curlwildfree - edit-12-min
Lac des Corbeaux - Road trip dans les Vosges en hiver - Curlwildfree (8)
Lac des Corbeaux - Road trip dans les Vosges en hiver - Curlwildfree (8)
Lac des corbeaux - Road trip dans les Vosges en hiver - Curlwildfree (7)
Lac des corbeaux - Road trip dans les Vosges en hiver - Curlwildfree - edit-11-min
Lac des Corbeaux - Road trip dans les Vosges en hiver - Curlwildfree (8)

Bonus : Des endroits que je n'ai pas visité mais qui sont sur ma liste

  • Les stations de ski
  • Sortie Musher avec des chiens de traineaux
  • Lac de Lispach
  • Cascade du saut du bouchot
  • Cascade du Seebach
  • Lac de la Maix
  • Cascade de Faymont
  • Ballade en raquettes dans la forêt
  • Cascade Saut de l’ognon
  • Visites au pays de Bitches dans les Vosges du Nord – lien vers blogs
  • Cascade du Heidenbad
  • Descente Tyrolienne
  • Cascade du Soultzbach
  • La ferme des Rennes
  • L’ascention du Honeck
  • etc…

Spot de Bivouac - Où dormir avec son Van dans les Vosges

L’avantage de voyager en Van, c’est la liberté de ne pas dépendre d’un logement fixe. On roule de spot en spot et on bivouac au plus près de la nature. Bien sur, il n’est pas possible de bivouaquer n’importe où ! Par exemple, il est interdit de bivouaquer dans les réserves naturelles ou encore de camper sur la voie publique. Cependant, le van répond au même code de la route d’une voiture et la loi prévoit que stationner n’est pas camper. L’idéal pour être tranquille, c’est de trouver un spot de bivouac éloigné, en pleine nature, à la fois pour être tranquille mais aussi pour ne déranger personne. Si on ne devait retenir qu’une seule règle : on laisse l’endroit tel qu’on l’a trouvé. On repart avec ses déchets, on ne vide pas ses cuves d’eau etc etc. La base.

Personnellement, j’aime alterner entre spots de bivouac sauvage et spots aménagés voir camping. Principalement avoir accès à des sanitaires de temps en temps parce que la douchette dispo dans le van doit se faire en extérieur, par -5°C.. bof lol. De plus en plus de villes mettent à disposition des emplacements de stationnement, souvent avec accès à des sanitaires, des stations de vidange des cuves etc, gratuitement ou moyennant quelques euros. (Toujours moins cher qu’une nuit de camping en tout cas.) Super initiatives pour les voyageurs ! D’après moi la meilleure façon de remercier ces villes (et d’encourager d’autres à le faire!) c’est de dynamiser l’économie locale en retour : Acheter son pain à la Boulangerie, faire l’appoint de course à l’épicerie, faire un repas au restaurant etc

Pour trouver des spots de bivouac, plusieurs possibilités :

  • Utiliser des applis : Park4night, Ioverlander. Utile pour trouver facilement des spots et avoir des avis et commentaires d’autres voyageurs. Permet également de filtrer selon ses exigences (sanitaires ou non etc). Point négatif, on se retrouve très vite tous aux même endroits.
  • Chercher sur Google Maps en mode satellite. Technique de vrais baroudeurs, demande un peu de temps et de motivation car ce qu’on pense voir sur la carte n’est pas toujours exactement tel qu’on l’imaginait ou aussi facile d’accès qu’il en avait l’air.
  • S’inscrire sur des sites ou des groupes facebook de mise en relation avec des particuliers qui accueillent sur leur terrain (+1 pour l’accès à des sanitaires!). Jamais testé mais je pense que ça va se développer de plus en plus dans les années à venir.

Mes spots de bivouac Favoris dans le massif des Vosges

En une semaine, j’ai pu tester plusieurs spots de bivouac, trouvés via Park4night et Google Maps. Hors saison on était seul sur chacun de ses spots !

  • Bivouac en ville : La commune d’Oberhaslach propose des emplacements de camping gratuits, avec accès à des sanitaires et des services de vidanges. Super pratique et économique ! Le spot est bien situé, proche du centre ville mais suffisamment éloigné pour être au calme. NB : un cours d’eau longe le parking ! Pour certains fera l’effet d’une berceuse, pour d’autres une nuisance ! 
  • Camping à la ferme : Au départ, j’avais prévu de bivouaquer au pied du lac blanc (deux parkings accolés au lac sur Google maps). Mais une fois sur place, il s’est avéré que les parking sont pas mal en pente, ce qui n’est pas très pratique pour dormir. Qu’à cela ne tienne, je veux me réveiller face au lac Blanc ! A 20min du couvre feu, je réalise qu’en altitude, je ne capte pas la 4G !  (détail important quand tu es confiné dans ton van à 18h !). ça + le vent de montagne + les température de plus en plus basse, ça m’a convaincue de changer de plan. Il y a très peu de bivouac sauvage dans le secteur, j’ai alors contacté l’auberge d’André Miclo qui propose des stationnements à 10€ la nuit, services compris ! Nous sommes arrivés de nuit tout pile pour le confinement. Quelle surprise de se réveiller avec une magnifique vue sur les monts enneigés, au son des clochettes des biquettes de la ferme ! Je recommande fortement rien que pour l’expérience.
  •  Bivouac Sauvage à Soultzeren : Spot Instagram à souhait. Petite aire de repos au milieu des lacets avec une vue de dingue sur la vallée. A noter, je pense qu’en haute saison il n’est pas possible de bivouaquer ici, c’est trop exposé. Beaucoup de passage de voiture la journée, calme la nuit. (indications GSP sur la carte)
  • Bivouac sauvage de la Station du Tanet : La station du Tanet était fermée lors de ma visite mais il était tout même possible d’accéder aux chemins de randonnée dont elle est le départ. Ainsi, le parking principal (en pente) pourrait faire un bon spot de bivouac, mais on a préféré un deuxième parking, en contre bas. Plus plat mais aussi plus isolé pour dormir en toute intimité. (indications GSP sur la carte)
  • Camping Le Domaine de Longemer : Pour finir le séjour, nous avons passé 2 nuits au camping de Longemer. Situé idéalement pour visiter plusieurs spots cités précédemment, il était également peu cher et un des seul campings ouvert à cette période de l’année. Les aménagements sont nombreux, les sanitaires propres et l’accueil est chaleureux.

Materiel indispensable pour un Road Trip en Van dans les Vosges

Après avoir expérimenté la van life plusieurs fois, voici mes indispensables :

  • Lumières : Lampe frontale, Lampe à dynamo (recharge à manivelle, décathlon), lampe de poche solaire
  • Mini enceinte bluetooth
  • Convertisseur pour recharger les plus gros appareils (appareil photo, ordinateur portable)
  • Savon écologique
  • Tapis pour essuyer les pieds avant de monter dans le van + un filet à chaussures
  • Des tongs et un grand sac étanche pour utiliser les sanitaires publics sans contact avec les surfaces.
  • Matériel de camping (souvent fournis avec le van) : Table et chaises. 

Budget d'un Road Trip d'une semaine dans les Vosges

  • Location du Van : 700€
  • Péages : 50€
  • Carburant : 200€
  • Hébergements : 40€
  • Courses : 90€
  • Extra – Food : 85€
  • Extra – Souvenirs : 30€
0
Euros

Voyager en Van avec un chien (deux dans mon cas!)

Le plus souvent, voyage rime difficilement avec animal de compagnie. Et si le voyage en van pouvait changer cela ? Le van est une solution parfait pour voyager avec son chien ou son chat. Pas de problème de caisse de transport, de paperasse etc. Il suffit d’habituer son animal à la voiture jeune, pour qu’il n’ai pas le mal des transport. Il faudra également être prêt à partager un petit espace avec son animal, donc la taille du véhicule aura son importance selon la taille de ton compagnon.

Pour ma part, je voyage avec deux chiens. Ce sont des Staffordshire Bull Terriers. (A ne pas confondre avec l’Américan Staff.) Le Staffie est un chien de taille moyenne à poil court. Petit et robuste, il est parfaitement taillé pour l’aventure en van ! De nombreuses compagnies de location de vans aménagés acceptent les animaux, ce qui offre la possibilité de partir à l’aventure avec son compagnon à 4 pattes !

Voyager avec son chien c’est partager avec lui des souvenirs et des moments uniques. C’est également plus économiques que de le faire garder !

Il faudra tout de même avoir en tête les contraintes : 

  • Les activités : il est très rare de pouvoir participer à des activités avec son chien. Il faudra donc renoncer à la journée de ski, ou l’excursion à tel endroit etc et se contenter d’activités en pleine nature avec lui. Impensable de laisser son chien seul enfermé dans le véhicule pendant plusieurs heures. Selon la saison, il pourrait mourir de chaud, ou de froid, ou encore faire des dégats dans le véhicule.
  • L’espace : le van est un espace confiné, il faudra tout de même lui trouver un espace rien qu’à lui avec son panier, ses gamelles etc. Il faudra également transporter suffisamment de nourriture pour lui et un paquet de croquette ça prend sacrément de place mine de rien ^^.
Van-it - voyager en van dans les Vosges-10-min

Conclusion d'un Road trip en Van dans les Vosges

Je ne savais pas à quoi m’attendre lors de ce road trip dans le massif des Vosges. En pleine pandémie, avec un couvre feu à 18h, c’était pas gagné. Et pourtant, comment  mieux faire rimer aventure et distanciation sociale, qu’en allant s’isoler en van dans les montagnes ? C’était finalement le plan parfait pour s’évader de façon responsable. J’ai hâte de revoir tous ces magnifiques paysage avec leurs couleurs d’été !

Pins

Lac des corbeaux - Road trip dans les Vosges en hiver - Curlwildfree - edit-12-min

Curl Wild Free

Travel blogger

Derrière Curlwildfree se cache Maéva.
Bloggeuse voyage, photographe amateur et aventurière. Je partage mes conseils, mes guides de voyage, mes expériences favorites et mes rencontres avec toi pour t’inspirer et t’aider à organiser tes prochaines aventures !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *